13 Aprile 2008

Projet “AIDS: l’incontro tra l’offerta dei servizi socio-sanitari e la domanda della popolazione immigrata”

    Projet “AIDS: l’incontro tra l’offerta dei servizi socio-sanitari e la domanda della popolazione immigrata”

    Provincia di Roma           

    Le Codacons, dans le cadre du projet “AIDS: l’incontro tra l’offerta dei servizi socio-sanitari e la domanda della popolazione immigrata”, il a concentré son attention sur la situation socio-professionnels de la santé qui travaillent dans les structures et les sur ses utilisateurs et en particulier sur la population migrante.
    L’initiative, en particulier, a, tout d’abord, mesurer la capacité des utilisateurs à la perception de la maladie.
    De la surveillance, il apparaît que tous les étrangers sont en mesure de percevoir le risque de la maladie, bien que, selon les statistiques, les cas de sida a diminué, mais ne sont pas stabilisées au cours du temps.
    Le projet a également commencé un suivi de la disponibilité des services dans le domaine et les enquêtes indiquent que la population immigrée est confrontée à des problèmes quotidiens, à partir d’un point de vue pratique, constituent une limitation de l’accès aux services de santé.
    Néanmoins, les efforts visant à améliorer l’accessibilité des services de santé et l’accès aux installations du National Health Service (NHS) afin de protéger et de surveiller la santé des immigrants, bien que l’accent est mis plus et surtout aux immigrés qui vivent de façon stable dans la province de Rome depuis de nombreuses années.
    En ce qui concerne, toutefois, l’analyse des besoins régionaux en matière de sida, il semble que les politiques de santé et aux dispositions réglementaires en vigueur, a tenté de supprimer les obstacles juridiques et du pouvoir économique afin de garantir la santé publique, à partir la réhabilitation de la santé de tous les immigrants qui, à ce jour, en marge du système et en termes de développement économique, culturel et social des vulnérabilités.
    Néanmoins, à l’heure actuelle, les mêmes organisations, structurées et n’ont pas d’atteindre pleinement ces objectifs et à l’accessibilité aux services de santé publique, est encore fragile et de faiblesses importantes dans le traitement des besoins et nécessités.
    Le projet, parmi les activités prévues, a mené une enquête en ligne sur le bureau des structures socio-sanitaires et des activités dans le domaine du SIDA par le biais d’une analyse de sites Web.
    Cette recherche a permis de créer une cartographie des orientations existantes, dans la province de Rome.
    Une première approche de mai montrent que, malheureusement, que certains de ces établissements disposent d’un réseau de soutien et dédié des forums publics sur la province romaine, tout en comptant la fréquence des cas de maladie est particulièrement alarmant, sont insuffisantes pour couvrir les grands demande d’intervention.
    Promouvoir l’accès aux services de diagnostic et de traitement, les moyens de contribuer à la prévention de l’infection à VIH et le SIDA.
    Le projet a également ouvert une enquête qualitative sur la socio-sanitaires. L’enquête a été réalisée par le biais d’entretiens visant à socio-sanitaires à comprendre l’expérience et l’expérience des opérateurs, l’identification des besoins des utilisateurs par le biais d’entretiens menés par un médecin, un psychologue clinique. À cette fin, le Codacons, a produit deux questionnaires adressés à la socio-sanitaires et les populations immigrées.
    Les questionnaires adressés à l’environnement socio – sanitaire composé de 13 questions à choix multiples, de façon anonyme et dont les éléments de preuve pertinents.
    Selon les données provenant d’enquêtes, il est évident que, si la maladie est un problème répandu dans notre pays, le peu d’installations en mesure de combler les plus importantes lacunes.
    Il est vrai que le social et les établissements de santé sur notre territoire, tout en étant une précieuse contribution à identifier efficacement la maladie et des traitements médicaux plus efficaces, ce qui nécessite une unité d’organisation, avec des cours spéciaux et des cours de recyclage visant à personnel médical et paramédical. Le projet a, par le biais de questionnaires de façon anonyme et se compose de 13 questions à choix multiples, géré par un personnel qualifié dans une enquête sur la population des immigrants.
    La recherche a tenté de comprendre les expériences de la population immigrée dans l’ordre et de l’immigration clandestine sur le sida et dévoués.
    Les données confirment qu’une proportion importante de la population immigrée, présent en permanence dans notre pays pendant des années, a été exclu de la possibilité d’avoir accès aux services sociaux et de santé.
    Le phénomène de la prostitution d’immigrants, est le facteur le plus important estimé à partir des questionnaires, le manque d’information et de la précarité de la formation des professionnels de santé pour traiter des questions sociales, culturelles et psychologiques de la population immigrée, principalement inévitablement des inconvénients dans le sujet délicat.
    Ce constat exige de nouvelles et, éventuellement, d’améliorer la diffusion et la communication des risques.
    Sida, en fait, on peut freiner les nouvelles thérapies, mais l’épidémie ne peut être surmonté que par l’information et l’adoption de comportement.
    Le SIDA: la rencontre entre l’offre de services sociaux et de santé et de la demande de la population immigrée a été approuvé par la direction n’est pas définie 23 du 12 Novembre 2007 (RU6912, 12 Novembre 2007) et financé par la Province de Rome.

    INFORMATION:

    Previous Next
    Close
    Test Caption
    Test Description goes like this
    WordPress Lightbox